Loading
Create website free
Schma developpement durable 1686f

Le developpement durable

La disparition des espèces animales

Les animaux en voie de disparition!

 

   Un article du collège St Louis/St Bruno (3eme H)    2010-2011

   

   Les élèves qui ont fait ce site : Yankovich Olga, Veyron Marie-Cécile et  Dadolle Julie. 

Normal feuille arbre

Les raisons de la disparition des animaux

 

  1- LES CAUSES NATURELLES

 

 

Dans un écosystème, les êtres vivants dépendant les uns des autres pour leur alimentation entre autre. Si l’écosystème est déséquilibré, la vie peut y être menacée.

Des causes naturelles, telles des météorites, éruptions volcaniques, refroidissement de l’atmosphère, réchauffement climatiques peuvent entraîner la disparition d’espèces. Si celles-ci ne réussissent pas à survivre, c’est parce qu’elles ne peuvent pas s’adapter rapidement aux nouvelles conditions de l’environnement. Elles laissent alors la place à d’autres espèces plus robustes.

Il y a des périodes au cours desquelles de nombreuses espèces ont disparus en un laps de temps relativement court. Ces périodes marquées par des extinctions en masse sont au moins au nombre de cinq au cours des 600 derniers millions d’années. La plus connue remonte à 65 millions d’années. Elle marque la disparition des dinosaures et prépare la domination des mammifères.

Cependant, nous assistons aujourd’hui à une extinction massive et rapide qui ne peut être considérée comme un phénomène naturel. Le nombre d’espèces disparus depuis 4 siècles est catastrophique. Ces extinctions sont le résultat des activités d’une seule espèce parmi les millions de celles qui peuplent la Terre : L'HOMME.

 

  2- LA MENACE DE L'HOMME

 

      * La déforestation :

   La déforestation dans un but de chauffage, de construction et d’acquisition de terre de culture est un processus constant depuis le Moyen Âge. Or, aujourd’hui, les besoins de l’homme augmentent de plus en plus. A ce rythme, dans quelques décennies, la plupart des milieux naturels (forêts, marais, prairies, lacs, océans…auront disparu ou seront trop abîmés pour abriter plantes et animaux.

 

      * La chasse et la pêche :

   Les hommes ont toujours chassé et pêché pour se nourrir. Mais la population a tellement augmenté que le nombre d’animaux sauvages ne suffit plus à alimenter tout le monde. L’élevage d’espèces domestiquées et l’aquaculture fournissent aujourd’hui à l’homme les protéines animales nécessaires, mais l’impact de ces activités gourmandes, notamment en espace et en pesticides, devient également une menace pour la survie de nombreuses espèces.

 

      * Le marché noir :

   Cornes de rhinocéros, ivoire d’éléphants, ou encore magnifique bois d’ébène et de moabi…tous ces animaux et plantes souffrent d’un commerce illégal. Les acheteurs sont des collectionneurs d’espèces rares, des amateurs de manteaux de fourrure, ou encore des entreprises peu regardantes sur l’origine des arbres qu’elles utilisent par exemple.

 

      * La pollution :

    Des activités humaines de toutes sortes affectent l’environnement en le polluant. Des déchets toxiques d’origine industrielle sont déversés dans l’océan. Les nappes de pétroles causées par des accidents, par le nettoyage des cuves des navires en mer ou par des résidus d’industries constituent une autre menace importante.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1226403242 panda

Le gorille des montagnes

Il ne reste plus que 650 Gorilles Des Montagnes dans le monde entier. L'homme est la principale cause de leur disparition. La destruction de la forêt, les guerres, mais aussi les maladies qu'il leur transmet, sont une véritable menace pour ces primates géants. Ils sont aujourd'hui cantonnés dans les parcs nationaux de trois pays frontaliers de l'Afrique centrale : la République démocratique du Congo, le Rwanda et l'Ouganda. Ils vivent dans les forêts des montagnes volcaniques Virunga. Une petite colonie subsiste dans la forêt impénétrable de Bwindi en Ouganda.

 

REDUCTION DU TERRITOIRE, GUERRES ET MALADIES TRANSMISES PAR L'HOMME MENACENT LA SURVIE DU GORILLE. 

Gorille des montagnes

Le Tamarin Soyeux

Il y a trente ans, le Tamarin Soyeux était au bord de l'extinction. Ce minuscule singe à la crinière de lion et à la fourrure auburn est l'un des plus jolis primates qui existent au monde, mais c'est aussi l'un des plus rares. Une rareté qui s'explique par sa capture illégale et la destruction massive de son habitat, la forêt tropicale humide brésilienne. Heuresement, les programmes de protection internationaux mis en place ont permis d'assurer au tamarin soyeux un avenir moins incertain.

 

 

EN 2001, LES PROTECTEURS DU MONDE ENTIER ONT CELEBRE LA NAISSANCE DU 1000 TAMARIN.

756498711 a13cfe02dd m

Le Panda Géant

Son épaisse fourrure, ses yeux cernés de noir et ses oreilles rondes donnent au Panda Géant un air d'ours en peluche. Sa vie n'est pourtant pas facile : son habitat dans les montagnes chinoises noyées de brume se réduit depuis un siècle comme peau de chagrin.Il ne reste à l'état sauvage qu'un millier de ces mammifères dévoreurs de bambou.

 

LE PANDA GEANT PASSE 16 HEURES PAR JOUR A SE NOURIR PRESQUE EXCLUSIVEMENT DE BAMBOU. 

Panda

La Baleine Bleue

La baleine bleue n'est pas seulement le plus imposant de tous les cétacés, c'est aussi le plus grand animal vivant sur Terre. Avec un poids atteignant 160 tonnes, elle dépasse même tous les dinosaures. Pourtant, en dépit de sa taille imprésionnante, c'est un mammifère pacifique qui passe son temps à nager dans les eaux froides et à se nourrir de bancs de minuscules crustacés. Bien qu'elle soit protégée depuis près de 40 ans, elle est devenue très rare.

 

LES CRIS DE LA BALEINE ATTEIGNENT 180 DECIBELS, PLUS QU'UN REACTEUR D'AVION. 

Baleine bleue
Tigre indochine